Premier âge < 3
Busy Shapes

Busy Shapes

Disponible sur iPad - iPhone

Alors que l’usage des tablettes tactiles chez les très jeunes enfants fait encore débat, bon nombre d’entre eux ont déjà tenu un tel appareil entre les mains lorsqu’il est présent dans le foyer. Pourquoi alors ne pas leur proposer des contenus à la fois intelligents et adaptés à leur jeune âge ? Busy Shapes s’adresse plus particulièrement aux enfants à partir de 2 ans, l’objectif de C4M et Seven Academy à l’origine de ce jeu étant de proposer aux parents une application d’éveil qui stimule leur réflexion pour résoudre de petits puzzles à base de formes à faire rentrer dans des trous.

Du côté des enfants

Quel enfant n’a pas joué au moins une fois dans sa vie à un de ces jeux d’éveil consistant à faire rentrer des pièces de formes diverses dans des trous assortis ? Voilà le concept sur lequel est basé ce jeu destiné cette fois-ci aux écrans tactiles. Si le sens du toucher pour évaluer les volumes n’est bien entendu pas à l’honneur dans cette version, il n’en reste pas moins que la vue et la réflexion doivent rester à l’affût tout au long des 38 niveaux à la difficulté progressive dans lesquels les enfants devront expérimenter pour comprendre comment passer au suivant. Pour vous faire une idée, voici une courte vidéo qui vous présente quelques niveaux du jeu pris en main par Lucas, 4 ans :

Vous l’aurez compris, la force du numérique est de pouvoir aller plus loin que les simples formes en ajoutant les couleurs, les obstacles, les combinaisons et le mouvement. C’est en essayant et souvent par hasard que l’enfant découvrira que faire glisser un objet sur une tâche demande plus d’effort que de la contourner, ou encore que les objets peuvent se pousser les uns les autres et ainsi devenir des actionneurs.

Busy Shapes - Plusieurs formesBusy Shapes - ObstacleBusy Shapes - Actionneur

Que dire de plus de cette application au principe simpliste si ce n’est qu’il ne s’agit pas de marquer des points et qu’il n’existe pas de « mauvaise réponse » ? Car une pièce qui n’est pas mise dans le bon trou réapparait à l’écran comme si sa chute l’avait amenée à sortir pour mieux revenir. À noter que les habitués des jeux de chez Seven Academy pourraient être surpris de ne pas voir apparaitre de lien vers le jardin habituel, pour une raison tout à fait justifiée par le fait que le public ciblé par cette application est plus jeune que celui des autres applications de leur catalogue.

Du côté des parents

Busy Shapes propose un espace dédié aux parents à l’accès contrôlé par le résultat d’une multiplication simple à donner. Le bouton d’accès est également protégé du toucher accidentel du joueur par la nécessité d’un double-tap pour l’activer. L’espace parent est assez simple et permet de visualiser rapidement l’avancement de l’enfant dans le jeu. En plus d’indiquer le temps passé et le nombre de niveaux accomplis s’affiche une liste des étapes franchies et de celle en cours.

Busy Shapes - Controle adulteBusy Shapes - Espace parentsBusy Shapes - Profils

Chaque enfant dispose de son propre historique d’activité puisque plusieurs profils pourront être rattachés à un compte parent. Pour ceux qui disposent déjà d’un tel compte chez Seven Academy ouvert dans un autre jeu de l’éditeur, sachez qu’il suffit de vous identifier pour récupérer automatiquement les profils de vos enfants déjà créés. En dehors du suivi des progrès et de la gestion du compte, l’espace parent donne la possibilité d’entrer en contact avec Seven Academy par le biais d’un formulaire, mais également de consulter la politique de confidentialité et de lire les raisons d’être de cette application.

Réalisation

L’interface se veut épurée au maximum pour permettre à l’enfant de focaliser son attention sur l’objectif à atteindre. Ceci n’est pas au détriment de la qualité graphique, pour preuve la finesse des textures et la fluidité des animations. La prise en main est immédiate grâce à la montée progressive de la difficulté. La bande-son est à l’image de l’application, à savoir à la fois simple et travaillée. Seuls quelques bruitages se font entendre lorsque les formes sont déplacées et tombent dans un trou.

Intérêt et durée de vie

C’est en s’inspirant des travaux menés par Jean PIAGET, un éminent chercheur suisse mort en 1980 qui a consacré sa carrière à tenter de percer les mécanismes de la construction des connaissances, que C4M et Seven Academy ont mis au point ce jeu. Il respecte une méthode structurée d’apprentissage pour les tout-petits qui a pour but de favoriser le développement de leur intelligence. Bien que l’application soit conseillée pour les enfants de 2 à 5 ans, le test que nous avons pu réaliser avec un enfant de 4 ans montre que ces derniers arrivent très rapidement à bout des 38 niveaux du jeu. Il n’aura pas fallu plus de 6 minutes à notre Petit Geek pour terminer le jeu, et celui-ci n’a pas manifesté par la suite d’envie de rejouer. Le cœur de cible se situe en réalité plutôt entre 2 et 3 ans.

Conclusion

Busy Shapes est une application sympathique et bien conçue, que ce soit par la méthode sous-jacente ou la qualité de sa réalisation. Pour autant, on peut regretter qu’elle soit autant ciblée sur le jeune âge (2-3 ans) et présente une durée de vie aussi limitée. Car une fois les mécanismes compris et acquis, l’intérêt du jeu diminue très vite.

Version testée : 1.0.3 sur iPad avec écran Retina

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET