Lecture 6 > 9
Cars 2 sur Storio 2

Cars 2 sur Storio 2

Disponible sur Storio

Le succès des films Cars des studios Disney et Pixar n’a d’équivalent que celui des produits dérivés qui en découlent. Entre autres, bon nombre de jeux vidéos ont envahi toutes les plateformes du marché dans différents tels que sont la course automobile, bien entendu, mais aussi l’aventure, l’action, ou encore l’éducatif comme cette version disponible sur Storio 2 du deuxième opus.

Une histoire avant tout

Comme tous les jeux disponibles sous forme de cartouches sur le Storio et le Storio 2, Cars 2 est en premier lieu un livre interactif racontant l’histoire du célèbre Flash McQueen dans son périple à travers le monde pour déjouer les plans du maléfique Professeur Z. Au cours des 24 pages qui le constituent, chacune s’anime tel un dessin animé et le texte qui l’accompagne s’illumine au fur et à mesure de la lecture à la façon d’un karaoké. Une fois la lecture terminée débute alors l’exploration des zones interactives. Un appui du stylet sur n’importe quel mot déclenche sa lecture alors que ceux mis en évidence par une couleur différente font apparaitre une explication du mot accompagnée d’une animation lorsqu’ils sont touchés. L’image s’anime également lorsque sont touchées certaines zones de l’écran. On retrouve, pour ceux qui sont familiers de la plateforme de VTech, les composantes basiques des jeux disponibles sur cette dernière.

  

Le style graphique retenu dans ce jeu diffère cependant beaucoup de celui que nous avons pu retrouver dans d’autres jusqu’alors. Il semblerait en effet que le choix ait été fait de privilégier la qualité de l’animation au détriment de la beauté des graphismes. En effet, alors que la plupart des autres jeux se contentent d’animations construites à partir d’images de synthèse pré-calculées à la façon d’un dessin animé, celui-ci semble être calculé en temps réel. Cependant, très certainement en raison des limites techniques de la console, les images ont été simplifiées à l’extrême. A tel point qu’il est parfois impossible de dissocier certaines parties des personnages avec le reste de l’image si la couleur est identique…

Même s’il faut reconnaitre que la qualité graphique n’est pas au cœur des préoccupations de nos bambins quand ils sont encore jeunes, il faut reconnaitre que le résultat avec des yeux d’adulte est plutôt décevant et ne fait pas honneur à la plateforme. D’autre part, vous risquez d’être surpris tellement l’histoire originale a été tronquée dans cette version. Ainsi, toute la dimension écologique qui était portée par le film disparait ici. La fin est elle-même différente puisque le vrai méchant qui se cachait derrière toute l’intrigue du film est purement et simplement absent ici… Je peux comprendre qu’il faille faire des efforts pour faire tenir un jeu sur une cartouche. Mais à ce stade, on devrait plutôt parler d’une sous-histoire !

Les jeux

Trois jeux en relation avec l’histoire sont proposés à l’enfant. Chacun dispose de deux niveaux de difficulté qui peuvent être mis en relation avec l’âge du joueur. Dans le premier, il faut aider Finn McMissile à inspecter une plateforme pétrolière au cours de trois mini-jeux. Si le principal demande de l’adresse pour guider Finn du doigt en évitant les obstacles, les deux autres nécessitent plus de réflexion pour compléter une suite soit de nombres, soit de formes. Quel que soit le niveau de difficulté choisi, ce jeu ne s’adresse pas aux enfants de moins de six ans.

  

Le deuxième mélange course automobile et calcul mathématique. Cette fois-ci, c’est à Flash McQueen qu’il faut venir en aide en inclinant le Storio 2 sur la gauche ou la droite pour lui faire suivre le circuit. Les arrêts au stand nécessitent d’être rapide en calcul mental car il faudra choisir les pneus portant la réponse aux calculs soumis dans le moins de temps possible, sans quoi les concurrents risquent de repasser devant… Là encore, ce jeu nécessite un niveau en calcul mettant de côté les enfants de moins de 6 ans.

  

Enfin le dernier exerce la mémoire et les directions en demandant au joueur de se rappeler l’itinéraire suivi par le Professeur Z afin de le redonner ensuite étape par étape à Martin qui est à sa poursuite. Alors qu’il faut préciser en utilisant haut, bas, gauche ou droite les directions au niveau facile, c’est à l’aide d’une boussole que les directions indiqueront les points cardinaux au niveau difficile. Au cours de sa quête, il faudra également faire preuve d’adresse pour faire réagir Martin suffisamment rapidement lorsqu’il se lance à la poursuite du professeur, ou pour chasser ses sbires lorsqu’ils se présentent. C’est le seul jeu qui est potentiellement accessible à partir de 4 ans.

  

Les activités

Là encore, ce sont trois activités qui sont proposées pour donner le loisir aux enfants d’exprimer leurs talents créatifs. La première consiste à décorer les 6 pages d’un simple album d’autocollants à l’aide de personnages et éléments décoratifs positionnables à volonté. La seule originalité : certains peuvent être combinés pour obtenir de nouveaux autocollants. Un mode jeu libre où toutes les formes à coller sont disponibles est également proposé, certains personnages n’étant toutefois accessibles qu’une fois les autres pages terminées.

C’est une bande dessinée qu’il est possible de réaliser dans la deuxième activité. Pour cela, il faut choisir une histoire parmi trois proposées, puis un format de page avant de démarrer le remplissage des cases. On commence alors par choisir un fond pour chacune d’entre elles avant de positionner deux voitures dont les postures sont en relation avec chaque fond choisi. Une fois l’ensemble terminé, le résultat s’anime alors par déplacement de la caméra dans les cases. Le résultat est plutôt convaincant, cette activité étant probablement la plus intéressante du toutes du point de vue créatif.

  

Enfin, c’est avec des trucages photo que se termine la liste des activités. Vous pourrez mettre votre binette ou celle des personnes qui vous entourent en scène soit avec des accessoires à mettre sur la tête (lunettes, bandanas, etc.) ou dans un cadre sur le thème du jeu. Rien de tel pour passer un bon moment de rigolade avec les enfants !

Conclusion

De part sa réalisation très moyenne et les raccourcis un peu rapides réalisés dans l’histoire, nous avons été plutôt déçu par ce jeu. De même, le seul jeu sur lequel les enfants sont revenus à plusieurs reprises est celui de la course automobile, les autres étant jugés par eux plus lassants. La création de bandes dessinées est sans aucun doute l’activité la plus aboutie parmi les trois proposées, les deux autres étant certes amusantes mais pas très originales. Au final, on ne peut pas dire que nous sommes face à un chef d’œuvre de VTech.

Tags : Livre VTech

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET