Sciences 6 > 9
Cours Marco !

Cours Marco !

Recommandé par PetitsGeeks.fr
Disponible sur Android - iPad

L’apprentissage de la programmation à l’école est un des sujets de réflexion dans le cadre de l’évolution des programmes scolaires dans plusieurs pays. Pour donner envie aux enfants âgés de 6 à 12 ans d’en savoir plus sur la manière de fabriquer des applications, Allcancode a conçu un jeu d’aventure dans lequel ils devront appréhender les notions de base de l’écriture de programmes pour avancer dans les niveaux. Arriverez-vous à mener Marco au bout de sa quête au trésor ?

Un jeu qui stimule les neurones

Marco a besoin de votre aide pour retrouver les pièces d’un trésor perdu éparpillées dans la nature. Pour lui permettre de mettre la main sur son butin, il faudra lui donner des ordres tels que « Avance », « Tourne à gauche » ou « Tourne à droite ». Jusque là, rien de bien original. Mais les choses se compliquent lorsque le chemin à parcourir s’allonge, car il faudra faire usage d’instructions comme « Refaire x fois », ou encore « Refaire quand carreau » pour atteindre l’objectif. Ceux qui sont déjà familiers avec la programmation informatique reconnaitront des boucles à l’image de celles qu’ils utilisent dans leurs applications. C’est ainsi que débute le premier chapitre de « Cours Marco ! », le seul disponible au moment de la rédaction de ce test alors que les développeurs travaillent dur à la préparation des suivants.

Cours Marco - IntroCours Marco - Boucle

Comme vous pouvez le constater, l’écran est divisé en deux parties : sur la gauche, un carnet ouvert dans lequel les instructions vont prendre place alors que sur la droite s’étend le chemin que Marco devra parcourir. En haut du carnet, trois onglets regroupent les instructions par thème : les actions, les boucles et les conditions. Les instructions se présentent sous la forme de blocs qu’il suffit de faire glisser sur la page du carnet pour créer le programme qui permettra à Marco d’atteindre son objectif. Ici, pas une seule ligne de code à écrire : tout ne se fait que par simples glissements de doigts. Par exemple, pour répéter une instruction plusieurs fois, il suffit de faire glisser le bloc correspondant à une boucle, de modifier le nombre de répétitions puis de faire glisser la ou les actions à répéter à l’intérieur de ce dernier. Un didacticiel animé assiste l’enfant dans la prise en main.

Cours Marco - Didacticiel

Une fois le programme prêt à être essayé, l’enfant n’a plus qu’à cliquer sur la flèche et à regarder Marco appliquer les ordres donnés. Chaque mouvement de Marco est accompagné par la mise en surveillance de l’action en cours afin de suivre le programme au fur et à mesure de son avancée. Un autre mode d’exécution permet d’avancer pas à pas dans le programme pour analyser dans le détail son fonctionnement, et éventuellement identifier les corrections à apporter. Si le programme permet à Marco d’attendre la pièce du trésor au bout du chemin, le joueur passe au niveau suivant. Dans le cas contraire, Marco s’arrête et attendra patiemment que le programme soit modifié avant de repartir de la case départ marquée par un rond vert.

Cours Marco - Programme

Le premier chapitre est destiné à proposer 20 niveaux, et le suivant 30. À la date de rédaction de ce test, impossible de savoir de combien de chapitres l’histoire complète sera constituée. Seuls 10 des 20 premiers niveaux sont disponibles pour le moment. Les mises à jour à venir viendront compléter l’histoire. Cela n’empêche pas que le jeu soit d’ores et déjà disponible dans 20 langues différentes !

Cours Marco - ChapitresCours Marco - NiveauxCours Marco - Langues

Réalisation

« Cours Marco ! » a fait l’objet d’un soin tout particulier lors de sa réalisation. J’en veux pour preuve la qualité et la richesse des graphismes, mais aussi celle de la jouabilité avec une interface très claire, réactive et facile à prendre en main. La bande-son est efficace avec une ambiance dans les niveaux qui nous immerge dans la forêt alors qu’une musique et des applaudissements viendront marquer l’aboutissement d’un niveau. Le décor s’anime discrètement pendant que l’on réfléchit à son programme, une façon agréable et dynamique de maintenir l’attention sans créer la distraction.

Intérêt et durée de vie

L’objectif de « Cours Marco ! » n’est pas d’apprendre un langage de programmation, mais de comprendre les fondamentaux de tout code informatique. Si l’on peut croire que cela n’intéressera que les enfants curieux de savoir comment un jeu est développé, cette application stimulera la réflexion de tout enfant en l’obligeant à projeter le résultat de ses actions avant de les appliquer. De plus, manier les boucles et les conditions leur donne l’occasion d’être en contact avec les rudiments de l’algorithmique qui, de manière générale et pas seulement en informatique, permet de décrire les étapes qui permettent de résoudre un problème. De ce point de vue, l’intérêt de « Cours Marco ! » n’est plus à démontrer. Il est en revanche difficile de juger de la durée de vie étant donné l’état actuel du développement de l’application, mais le nombre de niveaux qui semble se profiler laisse à penser qu’elle sera bonne. Affaire à suivre…

Le seul point d’amélioration constaté concerne le fait que le joueur n’est pas stimulé pour utiliser les instructions plus complexes. Les tests réalisés en conditions réelles sur des enfants lors des Ateliers PetitsGeeks ont démontré que bon nombre d’entre eux préfèrent aligner des actions unitaires plutôt que d’aller chercher les boucles. Il faudrait mettre en place soit une limite sur le nombre d’instructions qui les obligerait à optimiser leur programme soit un système de récompense qui favoriserait les meilleures réponses.

Conclusion

Apprendre les bases de la programmation à de jeunes enfants n’est pas chose aisée, mais on peut dire qu’Allcancode relève le défi haut la main avec cette version préliminaire de « Cours Marco ! ». Non seulement les fondamentaux nécessaires à l’apprentissage de la programmation et de l’algorithmique sont bien présents, mais en plus la dimension ludique n’a pas été mise de côté avec une interface et des objectifs qui ont tout pour attirer le public visé. Vivement donc la sortie de la version complète qui, on l’espère, complètera le tableau avec une durée de vie conséquente !

Version testée : 1.2.24 sur iPad Air

Tags : Programmation

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET