Langues étrangères 3 > 6
Didou, apprends-moi les langues !

Didou, apprends-moi les langues !

Disponible sur iPad - iPhone

Connaissez-vous Didou le petit lapin, héros d’une série d’albums et de dessins animés portant son nom et qui apprend aux enfants comment dessiner ? Et bien, sachez qu’il se fait aussi appeler Louie dans d’autres langues comme l’anglais ou l’espagnol. D’ailleurs, ce sont ces deux langues qu’il propose de découvrir dans cette application de Millimages.

Dessins animés et jeux multilingues

Dans la série télévisée, chaque épisode a pour thème un objet ou un animal dont Didou a besoin et qu’il lui faudra dessiner de son crayon magique pour lui donner vie. Le même principe a été repris par cette application dans laquelle il faudra justement commencer par choisir l’illustration désirée avant de pouvoir accéder à l’épisode correspondant et à des contenus additionnels.

Lors du premier lancement d’une vidéo, il vous sera demandé de choisir une langue pour les voix et les jeux, et une seconde pour les sous-titres. Ce paramètre global s’applique par défaut à tout nouvel épisode, mais il est ensuite possible de le modifier individuellement sur chaque épisode à tout moment.

L’épisode peut être vu en diffusion continue (streaming) ou téléchargé sur la tablette. La première possibilité permet d’économiser de l’espace mémoire, mais requiert une connexion active pour le visionnage alors que la seconde permettra une utilisation par exemple lors des voyages en voiture.

Chaque épisode est accompagné d’un jeu qui peut être un puzzle, un imagier ou un memory. Le puzzle consiste à replacer sur une scène certains éléments dont il ne reste plus que la silhouette. Deux modes de jeu sont disponibles : soit le joueur doit reconnaitre le nom de la pièce à placer prononcé à l’oral dans la langue choisie pour l’épisode, soit il est libre de positionner la pièce de son choix. Sous chaque pièce est inscrit son nom également prononcé à l’oral lorsqu’elle est placée au bon endroit, le tout toujours dans la langue de l’épisode.

L’imagier permet lui aussi de découvrir une scène figée, mais cette fois-ci il faudra toucher certains objets qui la composent pour lire et entendre leur nom dans la langue retenue. Pour comparer sa prononciation avec le modèle, il est possible de s’enregistrer puis de se réécouter. Une fonction de partage est proposée pour envoyer son enregistrement par courriel à la personne de son choix. Son existence peut paraitre surprenante pour un usage familial, mais potentiellement utile pour un enseignant.

Enfin, les cartes du memory sont constituées d’objets tirés de l’épisode, dont le nom est annoncé oralement et par écrit toujours dans la même langue.

Tous les objets découverts dans les épisodes sont accessibles au travers d’un dictionnaire qui permettra d’entendre et lire leur nom rapidement dans les trois langues disponibles que sont, pour mémoire, le français, l’anglais et l’espagnol. Et pour terminer, un bouton permet d’accéder au club Didou dans lequel il sera possible de découvrir des vidéos bonus depuis YouTube.

A noter que l’enfant pourra marquer les épisodes de son choix comme favoris en touchant une icône en forme de cœur lorsqu’elle apparait. Les épisodes choisis se retrouvent alors en tête de liste pour pouvoir les retrouver plus facilement et accéder plus rapidement à leurs contenus.

Et pour les parents ?

Les parents disposent d’un espace qui leur est réservé, nécessitant de résoudre une addition pour y accéder, et dans lequel ils pourront obtenir des informations sur la raison d’être et l’usage de l’application, modifier la langue de l’interface, des vidéos et des sous-titres par défaut et gérer leur compte Club Millimages. Car la création d’un compte, même si elle n’est pas obligatoire, est fortement recommandée, puisqu’elle permettra de mémoriser les étoiles gagnées et les épisodes acquis qui risquent d’être perdus en cas de suppression de l’application. C’est également à cet endroit qu’il sera possible de consulter la liste des contenus téléchargés et de supprimer ceux souhaités en cas de besoin de mémoire.

Il est dommage que l’accès à la gestion des étoiles ne soit pas sécurisé de la même façon que celui de l’espace parent. En effet, s’il faut bien saisir le résultat d’une addition pour accéder à la page permettant de partager par Facebook ou Twitter pour gagner des étoiles, celle qui permet d’accéder aux achats intégrés détaillés dans la section ci-après est en accès totalement libre…

Un modèle économique complexe

L’application gratuite ne donne l’accès qu’à 2 épisodes sur les 39 proposés. Une monnaie virtuelle prenant la forme d’étoiles va permettre de faire l’acquisition des autres. L’objectif est de pouvoir créditer le compte de son enfant d’un certain nombre d’étoiles qu’il pourra ensuite dépenser en toute autonomie et sans risque de coût supplémentaire sur les épisodes de son choix.

Chaque épisode vaut 5 étoiles, sachant que quatre moyens sont disponibles pour les acquérir :

  • l’enfant gagne une étoile la première fois qu’il termine chaque jeu qui accompagne un épisode,
  • en passant par un achat intégré pour en acquérir par lot de 5, 15, 25 ou 50 à prix dégressif,
  • en partageant l’application sur Facebook ou Twitter,
  • en parrainant un ami.

L’utilisation des lots d’étoiles est un vrai casse-tête ! Chaque lot porte en effet sur une liste d’épisodes bien déterminée, de sorte que si vous achetez par exemple les trois premiers individuellement et que vous souhaitez utiliser un lot de 10 étoiles pour acheter les 10 suivants, il vous sera imposé d’acheter le lot des dix premiers épisodes, dont les trois que vous possédez déjà ! Bref, le plus sûr pour éviter de payer deux fois des épisodes est de les acheter un à un, sachant que de toute façon un épisode vaut toujours 5 étoiles, que vous les débloquiez à l’unité ou par lot.

Au tarif en vigueur à l’écriture de ces lignes, un épisode vaut donc entre 0,45 € et 0,89 € sans compter les étoiles gagnées à chaque épisode. Ce qui est une bonne affaire si l’on compare au prix dans l’iTunes Store qui ramène l’épisode unitaire à 0,67 € (chaque épisode à 1,99 € dans iTunes contient en réalité 3 épisodes) ou 0,43 € pour une saison complète de 30 épisodes. Sachant que dans ce cas, les dessins animés ne sont fournis qu’en versions françaises et ne sont accompagnés d’aucun contenu interactif additionnel.

Rien à redire donc sur le prix qui reste très correct comparé à celui du dessin animé seul, si ce n’est la complexité du modèle choisi qui pourrait en rebuter certains.

Réalisation

L’univers graphique est totalement fidèle à celui de l’œuvre originale. L’interface est fluide et facile à prendre en main par les petits doigts. Des explications sont données oralement pour accompagner l’enfant dans son exploration. Les vidéos sont globalement de bonne qualité bien qu’elle soit meilleure pour celles téléchargées, principalement du point de vue audio.

Un reproche cependant concerne l’accès au coin des parents qui est très aisé par les enfants en raison de l’absence de restriction d’une part, et de liens directs depuis les épisodes déjà téléchargés d’autre part.

Durée de vie

Il est certes intéressant de soumettre les oreilles des enfants à des langues étrangères le plus tôt possible pour mettre en place les mécanismes cognitifs liés à leur apprentissage. Pour autant, un enfant est globalement bien moins captivé par le visionnage d’une vidéo dans un langage qu’il ne comprend pas. De même pour les sous-titres s’il ne sait pas les lire. Il est dommage que le mode de diffusion choisi se contente d’une vidéo, plutôt que d’un dessin animé enrichi comme on commence à en voir de plus en plus sur tablettes. Ceci aurait probablement permis de réduire fortement la baisse d’attention de l’enfant qui se lasse de ne pas comprendre.

En dehors de cet aspect, les 39 épisodes proposés assurent une durée de vie plus que correcte pour les enfants intéressés. L’implication des parents sera bien entendu un facteur clé de réussite pour les enfants en cours d’apprentissage qui auront tendance à aller chercher des applications qui demandent moins d’effort de compréhension.

Conclusion

On peut dire de cette application qu’elle est dans l’ensemble bien conçue et qu’elle constitue un complément idéal aux dessins animés et aux livres pour l’apprentissage des langues. On regrette toutefois l’usage de vidéos simples plutôt que de dessins animés enrichis et l’accès un peu trop aisé à l’espace parents. Malgré cela, il s’agit d’une bonne création pour les parents qui souhaitent accompagner leurs enfants dans la découverte des langues étrangères.

Version iPad Version iPhone

Version testée : 1.2 sur iPad avec écran Retina

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET