Culture générale 3 > 6
LeapPad 2 de LeapFrog

LeapPad 2 de LeapFrog

Disponible sur LeapPad 2

Nous vous avions mis à disposition il y a quelques mois déjà le test du LeapPad, la tablette tactile pour enfant de LeapFrog. Son successeur, le LeapPad 2, n’était alors pas encore disponible en France alors que nos voisins outre-Atlantique pouvaient déjà en profiter. Cette injustice est maintenant réparée puisque le LeapPad 2 est enfin arrivé dans l’hexagone. Voici un tour complet des nouveautés.

Un LeapPad reste un LeapPad

Ceux qui connaissent déjà la première génération de LeapPad ne seront pas dépaysés avec ce nouvel arrivant. On retrouve exactement les mêmes lignes, avec un changement de couleur qui lui donne une apparence moins « plastique ». La façade prend des tons de vert et gris métallisés, mais ne vous y méprenez pas : le matériau reste identique. Les finitions semblent avoir fait l’objet d’un effort particulier, les multiples petits défauts esthétiques du premier (débordements de peinture et assemblage laissant apparaitre un jour) ayant totalement disparu. Une des nouveautés est directement visible au-dessus de l’écran avec une caméra frontale qui vient s’ajouter à celle déjà présente au dos.

La face arrière perd ses couleurs pour devenir entièrement blanche. On retrouve la seconde caméra évoquée précédemment dans la colonne centrale, les deux côtés servant à loger les piles. Les dimensions sont sensiblement identiques à l’original, à l’exception de la profondeur justement en raison des compartiments à piles qui sont maintenant bombés. L’accès à ces derniers ne nécessite plus l’usage du stylet, les caches se retirant simplement avec les doigts. La mise en place des quatre piles a été grandement facilitée et ne requiert plus de s’acharner pour les faire rentrer ou les retirer. Une seconde nouveauté plus discrète cette fois-ci se trouve justement à cet endroit. On aperçoit en effet des connecteurs dans les logements des piles qui permettront de brancher des batteries rechargeables disponibles en option. Bien qu’annoncées sur le site de LeapFrog, elles restent encore introuvables dans les boutiques françaises au moment où j’écris ces lignes. À titre d’information, on les trouve aux États-Unis aux environs de 40 $, soit 30 €.

Le stylet reste identique à son prédécesseur, aux couleurs près puisqu’il arbore le même vert et le même gris que celui utilisé sur la nouvelle façade. Jetons maintenant un œil aux caractéristiques techniques de l’engin.

Caractéristiques

Comme nous le précisions précédemment, les dimensions sont sensiblement identiques à son ainé : 17,7 x 13,3 x 2,1 sans compter les 3 mm d’épaisseur supplémentaires en raison du bouton directionnel. Ce qui est plutôt appréciable pour ceux qui avaient investi dans une housse de rangement et qui peuvent continuer à l’utiliser. En revanche, attention aux protections qui pourraient recouvrir la caméra frontale. Le poids ne change pas non plus avec 410 g une fois les piles en place. Cela peut sembler lourd par rapport à des tablettes 7″ du marché, mais il s’agit probablement du prix à payer pour la robustesse. Nous n’avons malheureusement pas pu peser l’appareil équipé de ses batteries rechargeables optionnelles en raison de leur indisponibilité actuelle sur le marché français.

La taille de l’écran reste également inchangée avec ses 5″ de diagonale, soit environ 13 cm. Il s’agit toujours de la même dalle résistive qui permet d’utiliser un stylet et offre une précision accrue par rapport aux écrans capacitifs de la plupart des smartphones et tablettes du marché. Il est toutefois plus sensible aux rayures et offre une moins bonne réactivité que ces derniers. Le stylet se loge dans un emplacement aimanté sur la tranche, la cordelette fournie permettant d’éviter de l’égarer. Sur la tranche opposée se trouvent le microphone et le connecteur pour l’alimentation externe optionnelle. Se situent sur le dessus un port cartouche pour les jeux en boîte, un port mini-USB pour connecter à un ordinateur et une prise casque standard.

En plus de l’écran et de la caméra frontale, la face avant présente un haut-parleur unique ainsi que la croix directionnelle, les boutons de retour à l’accueil, de contrôle du volume et d’arrêt/allumage. Ceux qui connaissent la version précédente retrouveront l’agencement auquel ils sont habitués.

La mémoire interne double et s’élève maintenant à 4 Go qui serviront au stockage des applications téléchargeables et des créations diverses. Cette extension était nécessaire en raison de l’augmentation de la résolution de l’appareil photo principal dont la résolution passe de 0,3 à 2 mégapixels. Le processeur a lui aussi été mis à jour, améliorant sensiblement la rapidité de la tablette. Ne cherchez en revanche pas à connecter votre LeapPad 2 au WiFi ni à rajouter une carte mémoire : aucune de ces deux fonctions n’est implémentée.

Du point de vue de l’autonomie, attention à votre budget piles ! Il ne suffira que de quelques heures de jeu avant d’entendre retentir l’alarme caractéristique qui indique qu’il est temps de les changer. Prévoyez donc plutôt des piles rechargeables, ou prenez votre mal en patience et attendez l’arrivée des batteries rechargeables officielles de LeapFrog en France.

Prise en main

Vous êtes invités dès la sortie du carton à connecter votre appareil sur un ordinateur équipé du logiciel LeapFrog Connect téléchargeable depuis le site de LeapFrog. Cette opération vous permettra de configurer les profils des joueurs, de gérer les applications présentes sur l’appareil et de récupérer les éventuels contenus créés par les utilisateurs. Une application vous est d’ailleurs offerte à l’achat de votre LeapPad 2, qu’il vous sera possible de récupérer en utilisant le code fourni. Il s’agit d’Un Train Précieux dont vous pouvez consulter le test dans nos pages.

Quelques applications sont fournies en sortie d’usine. Elles sont accompagnées d’un didacticiel animé qui explique au premier lacement comment les utiliser. On retrouve celles déjà présentes dans le premier LeapPad :

  • L’abri animal qui permet de créer un animal personnalisé avec lequel il sera possible d’interagir au sein de quatre mini-jeux dont trois sont purement ludiques, le quatrième ayant pour but l’apprentissage de l’écriture des lettres. L’interface est claire et très bien conçue pour accompagner l’enfant. Le défaut de lenteur dans la première génération de LeapPad a complètement disparu. En revanche, nous avons été confrontés à un gel de l’application lors de nos tests qui nous a obligé à revenir à l’écran d’accueil en plein milieu d’une partie.

  • Quatre applications vont permettre de gérer les contenus présents dans l’appareil : Photos, Créations, Mes livres et Musique. La première permet de prendre des photos ou des vidéos, puis de les éditer pour changer leur apparence ou les décorer avec des motifs et des dessins. La seconde donne l’accès en consultation à la plupart des contenus fabriqués à l’aide des autres, à savoir les photos, les vidéos, les œuvres d’art et les histoires. « Mes livres » représente la bibliothèque des eBooks achetés et chargés sur l’appareil. Enfin, la dernière transforme la tablette en lecteur de musique portable des albums achetés depuis LeapFrog Connect.

  • Le studio d’art agit comme une application de dessin classique, avec des outils comme le crayon, le pinceau, le tampon ou le pot de peinture.

  • Enfin, le studio aux histoires va permettre à l’enfant de créer un livre racontant sa propre histoire. Après avoir personnalisé sa couverture avec une photo et une signature, il lui suffira d’ajouter des pages sur les thèmes proposés (mon anniversaire, ma famille, mes choses préférées, etc.) pour constituer son autobiographie.

La nouveauté dans les applications pour LeapPad 2 s’appelle Réalisateur de dessin animé. Vous en aurez compris le but. L’enfant devra tout d’abord choisir un thème (le savant fou, un anniversaire, le monde des robots, etc.), puis le nombre de scènes entre 3 et 5 avant de passer à la phase de création. Ensuite, il faudra planter le décor en choisissant un lieu, des personnages et des accessoires. Arrive alors la phase d’enregistrement dans laquelle il faudra travailler personnage par personnage pour les faire bouger et leur faire effectuer des actions. Enfin, il ne reste plus qu’à choisir le texte qui accompagne l’image ou à s’enregistrer pour en faire un plus personnel. L’idée est géniale et l’application plutôt bien conçue. Une fois toutes les scènes créées, il ne reste plus qu’à ajouter une musique au choix parmi celles proposées et à enregistrer le résultat. Et le tour est joué ! Cette application s’adresse plutôt aux enfants à partir de 6 ans, et peut demander un accompagnement des parents la première fois en complément du didacticiel pour les aider à bien en comprendre le fonctionnement.

LeapFrog Connect

Vous trouverez dans les rayons des magasins de jouets de nombreux jeux sur cartouche aux alentours de 25 € qui reprennent les plus grosses licences de dessins animés pour enfants. À titre d’exemple, vous pouvez consulter notre test de l’Ultra e-Livre de Cendrillon. L’autre biais pour se procurer des jeux ou applications complémentaires passe par l’ordinateur et LeapFrog Connect. Seule une version Windows est disponible pour la France, soyez donc vigilant si vous possédez un Mac. L’achat des contenus additionnels, qui peuvent être des eBooks, des jeux, de la musique ou des applications créatives, se fait par le biais de codes que vous trouverez dans le commerce. L’achat direct n’est toujours pas possible dans cette version. Un contenu, quel qu’il soit, vous coutera entre 5 et 10 € en fonction du nombre de codes requis pour en faire l’acquisition. Attention lors de votre choix, car les titres en langue anglaise sont mélangés avec ceux en français.

C’est également avec LeapFrog Connect que vous pourrez récupérer les différentes créations de vos enfants pour pouvoir les stocker sur votre ordinateur et les partager. Il sera également possible de gérer les profils des enfants qui utilisent l’appareil. Aucune information statistique telle que le temps passé, les récompenses gagnées, les compétences travaillées, etc. n’est proposée aux parents dans l’espace qui leur est réservé. C’est bien dommage.

Conclusion

Il s’avère que le LeapPad 2 n’est qu’une mise à jour de son prédécesseur plutôt qu’un nouveau produit. La seule grande nouveauté concerne la caméra frontale. Autant dire que le passage à cette nouvelle version ne présente que peu d’intérêt pour ceux qui ont déjà la première en leur possession. Quant à ceux qui recherchent une tablette tactile résolument orientée ludo-éducative pour leurs jeunes enfants, ils pourraient être rebutés par sa faible autonomie, son processus de téléchargement d’applications qui nécessite un achat physique en boutique au préalable et le prix des jeux. Gardez à l’esprit qu’une tablette dont la logithèque n’évolue pas risque de finir rapidement au placard…

Avantages Inconvénients
+ Format compact - Privilégie le marché américain
+ Accroche du stylet limite les pertes - Ecran sensible aux rayures
+ Richesse du catalogue de contenus   - Impossible de régler la luminosité
+ Bonne qualité sonore - Autonomie réduite
- Nécessité d’acheter des codes de téléchargement physiques
- Espace parents pauvre
- Pas compatible Mac en France

Retrouvez la tablette LeapPad 2 de LeapFrog sur Logo-Fnac-90x45 :

LeapPad 2 Vert LeapPad 2 Rose
LeapPad 2 Vert LeapPad 2 Rose

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET