Culture générale 3 > 6
L’école à la maison

L’école à la maison

Disponible sur
Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/petitsge/www/wp-content/themes/petitsgeeks/functions.php on line 810

Les jeux éducatifs n’ont pas pour seule fonction de divertir, ils peuvent également aider dans l’assistance aux élèves en difficulté. « L’école à la maison » serait un bon exemple d’application rentrant dans cette dernière catégorie.

En matière d’accompagnement pédagogique, la plateforme Android dispose d’avantages non négligeable liés à son ouverture. « L’école à la maison » en tire partie en utilisant la synthèse vocale pour faciliter l’accès aux plus jeunes qui ne savent pas encore lire, et à qui s’adresse justement cette application. Il vous est toutefois recommandé, pour de meilleurs résultats, d’installer la synthèse vocale Ivona depuis le Google Play Store. En effet, la synthèse vocale de Google bien que fonctionnelle peut s’avérer difficilement compréhensible sur certains sons, et celle de Samsung si vous disposez d’un périphérique de la marque n’est pas reconnue par le logiciel. En revanche, attention à Ivona qui est au moment de la rédaction de cet article en version beta gratuite, mais il est impossible de garantir que la gratuité sera préservée une fois la version finale disponible. D’autres produits concurrents sont en effet payants pour le même service…

Une fois cette étape passée, il vous faudra créer un profil pour chacun de vos enfants. Le contenu qui sera mis à leur disposition sera automatiquement adapté en fonction du niveau que vous choisirez à ce stade. Les jeux restent toutefois les mêmes, seul leur niveau de difficulté change. Au fur et à mesure que l’enfant réussira les exercices, son niveau augmentera. Autrement dit, l’enfant atteindra à un certain moment un plafond lié à son niveau de connaissance. A lui alors de s’arrêter, sans quoi l’énervement lié à l’échec n’est pas loin… De plus, certains exercices proposés ne sont pas adaptés au niveau du profil. Par exemple, le « Mémory des nombres romains » est accessible à un profil petite section de maternelle alors qu’une fois lancé, le premier niveau correspond, à juste titre d’ailleurs, au CP. Il aurait été plus judicieux de ne rendre disponible que les jeux adaptés au niveau.

L’application propose 60 jeux regroupés dans les catégories suivantes : lettres, chiffres, mots, calculs, dates, anglais, histoire-géo et divers. Le niveau des exercices correspond en général plutôt bien au programme scolaire, ce qui en fait un complément intéressant aux devoirs à la maison. Même si les tables de multiplication ne font par exemple pas partie des objectifs de la grande section de maternelle !

Certaines améliorations seraient les bienvenues pour parfaire l’application. Par exemple, il n’est pas possible de visualiser ou modifier le niveau associé au profil de l’enfant. Celui qui s’affiche une fois connecté au profil correspond en réalité à celui du plus faible niveau des jeux proposés. Du point de vue ergonomie, il est dommage que la synthèse vocale ne soit pas utilisée systématiquement lors de l’apparition de boîtes de dialogue. Les exercices d’anglais sont quant à eux complètement inutiles, sauf à changer au préalable la langue dans les paramètres de la synthèse vocale dans le système. Enfin, il est étonnant de tomber sur des exercices marqués de niveau 6ème alors que le plus grand niveau accessible lors de la création d’un profil est CP…

Ce jeu n’excelle pas par sa qualité graphique qui reste très rudimentaire mais efficace, ni sonore puisque seule la synthèse vocale se fait entendre. Bien que l’idée de ne pas distraire pour se focaliser sur le contenu soit intéressante, quelques bruitages n’aurait pas été de trop pour égailler un peu l’ensemble et le rendre moins monotone.

Voici une application qui mériterait à être retravaillée pour la rendre plus ludique et donc attrayante aux yeux des enfants d’une part, et d’autre part en améliorer la qualité globale et le confort d’utilisation. Telle que présentée actuellement, il s’agit plus d’une version moderne d’un examen qu’une application vidéo-ludique. S’il s’agit du but recherché, il semble en décalage avec la cible visée qui préfèrera se tourner vers des applications qui font travailler sans que l’enfant ne s’en rende compte, pensant simplement s’amuser.

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET