Mathématiques 6 > 9
Maths par Nomad Education

Maths par Nomad Education

Disponible sur iPad - iPhone

Après les avoir découverts dans leurs versions cahiers de vacances, les iCahiers de Nomad Education sont de retour chez nous pour une série d’applications qui a pour but de permettre aux élèves d’école élémentaire de réviser leur programme de mathématiques. Voyons si la recette prend aussi bien sur ces dernières.

Passage en revue des acquis

Une fois choisie l’application correspondant au niveau de votre enfant, il ne reste plus qu’à démarrer les exercices en compagnie de la désormais connue mascotte de Nomad Education, garçon ou fille selon les préférences. À tout moment durant la partie sont accessibles l’espace parent et les fonctions de partage. Tous deux sont disponibles sans restriction, ce qui pourrait paraitre étonnant. En particulier car l’espace parent permet de consulter la liste de toutes les réponses ! A minima, il devrait être du ressort de l’adulte de décider si oui ou non les réponses doivent être accessibles directement par l’enfant. Les fonctions de partage devraient elles aussi être mieux protégées, surtout lorsque l’application s’adresse à de jeunes enfants qui peuvent envoyer ainsi emails, tweets et statuts Facebook. Le reste de l’espace parent se résume à une brève explication de l’objectif de l’application, un catalogue des autres produits de l’éditeur et un bouton de remise à zéro des résultats puisqu’il n’est pas prévu de gestion multiprofils.

Passons maintenant aux questions elles-mêmes. Elles peuvent revêtir différentes formes, du simple choix parmi plusieurs réponses proposées aux éléments à relier entre eux en passant par la saisie libre et le déplacement d’éléments. Le temps n’est pas limité pour donner sa réponse, ce qui peut d’ailleurs manquer pour des questions de calcul mental dans lesquelles l’énoncé stipule qu’il faut aller le plus vite possible. Deux tentatives sont autorisées pour donner la bonne réponse. Ce qui simplifie considérablement l’effort lorsque seuls deux choix sont proposés. Si la bonne réponse reste introuvable à l’issue des deux essais, la question est mise de côté avant de passer à la suivante.

Après une série de bonnes réponses, le joueur est félicité par l’obtention d’un nouvel objet sur sa planète. Puis les questions reprennent. Certaines demandent des calculs difficiles à réaliser de tête et demanderont l’usage d’un brouillon. On regrette l’absence d’une fonctionnalité qui permettrait de se passer d’avoir un papier et un crayon à côté de sa tablette pour poser ces opérations plus complexes.

Réalisation

L’ergonomie est bonne avec une interface claire et dépouillée. Comme toujours, on apprécie l’usage du clavier personnalisé commun à tous les iCahiers qui permet d’accéder facilement à tous les caractères de la langue française sans effort et qui se réduit aux symboles numériques et mathématiques lorsqu’ils suffisent. La prise en main est rapide et intuitive, l’absence totale d’aide n’étant généralement pas problématique. L’environnement sonore se réduit à de simples bruitages en cas de succès, ce qui correspond à ce que l’on attend dans ce type d’application plutôt studieuse.

Nous avons remarqué la présence de multiples erreurs dans les questions, que ce soit dans l’énoncé ou dans les réponses. Trois exemples ici avec dans le premier cas une proposition de réponse incorrecte car il devrait être écrit « 1 + (4/7) », dans le second une réponse impossible à donner car il manque une case (sans parler de la faute d’orthographe dans l’énoncé), et dans le troisième une réponse à donner à partir d’images fantômes :

Intérêt et durée de vie

L’application compte un total de 157 questions à ce jour. Un nombre tout à fait honorable assurant une durée de vie correcte et qui pourrait évoluer à la hausse au gré des mises à jour. L’absence d’aide ou de supports de cours est en revanche regrettable. Si cela n’est pas forcément gênant dans un cahier de vacances qui, par définition, est utilisé une fois l’année scolaire écoulée, c’est le cas pour une application supposée être utilisée en cours d’année. La raison en est simple : les questions portent aléatoirement sur tout le programme ; or, au moment où l’enfant utilisera l’application, il n’a pas encore tout appris. Il risque donc de tomber sur des questions auxquelles il ne saura pas répondre, et si aucun support d’apprentissage ne lui est fourni, il lui faudra donc renoncer à répondre alors qu’il aurait pu profiter de l’occasion pour apprendre. Mieux vaut donc considérer cette application comme un support de consolidation des acquis du programme de l’année précédente.

Conclusion

Nomad Education continue d’exploiter son modèle d’applications que nous vous avons fait connaitre dans les iCahiers de vacances et dans Dictée en l’appliquant cette fois-ci aux mathématiques. Mais les défauts que nous avons déjà constatés par ailleurs sont toujours présents dans cette mouture et l’on reproche de plus en plus le manque de sérieux dans les questions posées avec des erreurs trop fréquentes. De plus, on pourrait attendre de ces applications qu’elles soient une aide à l’apprentissage, ce qui n’est malheureusement pas le cas et l’on se retrouve à un usage finalement très proche de celui du cahier de vacances, mais ciblé sur une seule matière. L’alignement des nombreuses questions avec le programme scolaire est finalement le seul gros point positif de cette série.

Version testée : 1.2 sur iPad avec écran Retina

Tags : Scolaire

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Easy Song Studio

Easy Song Studio

VOIR LE TEST COMPLET
Montessori Maths City

Montessori Maths City

VOIR LE TEST COMPLET