Langues étrangères 6 > 9
Montessori Letter Sounds HD

Montessori Letter Sounds HD

Disponible sur iPad - iPhone

L’apprentissage d’une langue étrangère est d’autant plus efficace qu’elle est réalisée au plus jeune âge de l’enfant. Les Trois Elles Interactive l’a bien compris en nous proposant cette application qui a pour but de familiariser les bambins avec l’alphabet anglais en suivant les principes de la méthode Montessori.

Premier contact

Bon nombre d’applications disponibles sur tablettes tactiles sont en anglais, et même si quelques unes d’entre elles visent l’apprentissage de la langue d’outre-manche, rares sont celles qui s’adressent à un public français. Ainsi, les consignes sont souvent données dans une langue que les enfants en apprentissage ne maitrisent pas encore suffisamment pour comprendre. Une des forces de Montessori Letter Sounds est de proposer, dès le premier lancement de l’application, l’activation du français comme deuxième langue de sorte à permettre à l’apprenti de disposer des énoncés dans les deux langues. Plutôt bien vu.

  

Une fois ce choix effectué, il vous reste à créer un profil. Car un autre point fort de cette application est qu’elle se veut familiale. Chaque enfant peut ainsi voir sa progression enregistrée. Une simple photo et un nom suffisent pour démarrer. Les consignes données pour la création du profil sont les seules qui ne sont pas proposées dans la double langue. Rien de bloquant si on considère que l’enfant est accompagné d’un adulte au moins la première fois, mais un choix étonnant s’il ne s’agit pas d’un simple oubli. Ces étapes préliminaires étant terminées, passons au vif du sujet avec les activités proposées.

Des activités en nombre !

Deux méthodes permettent d’accéder à la liste des divertissements proposés : les crayons disposés sur le côté, qui donnent accès aux jeux principaux, et la boîte à outils représentée par un onglet en bas de l’écran, qui servira à s’exercer et réviser. Toutes le activités ne sont pas disponibles dès le départ, l’accès à certaines nécessitant d’avoir accumulé suffisamment de billes au cours du jeu. En effet, à chaque bonne réponse donnée est gagnée une bille. Dix billes se transforment en calot. Et une fois suffisamment de gains accumulés, de nouveaux niveaux de difficulté se débloquent en plus de nouveaux jeux. Voilà de quoi occuper un bon moment…

Dans « I spy », l’objectif consiste à retrouver l’objet dans lequel le son donné par oral se retrouve en touchant la carte correspondante parmi trois proposées. Si dans le premier niveau le son débute forcément le mot, la position varie dans les niveaux suivants. Pour s’entrainer, les cartes disponibles sont affichées avant de démarrer le jeu et peuvent être consultées librement. Un appui sur l’une d’entre elles fait apparaitre un magnétophone qu’il sera possible d’utiliser pour s’enregistrer et comparer ensuite sa diction avec celle correcte. Une bonne idée pour aider à se rendre compte de ses défauts de prononciation.

    

« Letter sounds » propose avant de démarrer de réviser les lettres de l’alphabet en permettant d’en entendre le son avant de s’entrainer à l’écrire. Ici, il n’est pas question de corriger un éventuel défaut d’écriture, l’enfant étant autonome pour juger de la qualité de son tracé. Une fois le jeu lancé, trois cartes sont soumises dont une seule représente le son donné à l’oral. Il suffit de toucher cette dernière pour gagner une bille. L’accès au magnétophone reste possible durant le jeu pour s’entrainer à la prononciation sur un des sons affichés.

    

Il suffit de toucher une lettre dans l’introduction de « Mix and match » pour voir apparaitre des objets comportant le son lui correspondant. Cette fois-ci, le nom de l’objet est aussi écrit en-dessous de l’image. Le jeu demande quant à lui de faire glisser la carte de la lettre donnant le son par lequel débute un objet sous ce dernier.

  

Aucun entrainement n’est proposé en introduction à « Sound it out », celui de « Mix and match » suffisant pour les deux activités. Il faut en effet reconstituer le mot correspondant à l’image présentée en faisant glisser les lettres des sons qui le composent sur l’ardoise. Pour faciliter la tâche de l’apprenant, l’orthographe du mot apparait sur simple effleurement de la craie disposée à l’écran. Cette aide fait également son apparition de manière spontanée et régulière si le joueur met trop de temps à répondre. Sans cette assistance, l’exercice serait sans doute très difficile pour un débutant. Heureusement, la tâche lui est rendue plus simple de manière très judicieuse et pédagogique. De même, au premier niveau les mots à trouver ne dépassent pas trois lettres alors qu’ils en comportent jusqu’à 6 aux deuxième et troisième, la seule différence dans le dernier résidant dans l’utilisation de lettres muettes. L’inconvénient majeur de ce jeu est la répétition, car les même cartes reviennent souvent dans l’attente de l’obtention d’un nouveau niveau. Certes la pédagogie est faite de répétition, il faut reconnaitre que celle-ci est lassante.

On retrouvera dans la boîte à outils les exercices vus dans les activités précédentes, présentées légèrement différemment avec l’ensemble de l’alphabet phonétique pour écouter le son des lettres et des phonèmes, le cahier de notes et le bac à sable pour s’entrainer à écrire, et la boîte à images pour retrouver la prononciation et l’écriture des mots.

  

Une réalisation excellente

Rien à redire sur la qualité graphique avec des dessins très réussis, des animations fluides et des voix claires. Pas de musique pour perturber la concentration des bambins et dégrader la compréhension du texte, en dehors de la page de choix du niveau de chaque jeu. Le fait d’avoir pensé au double langage, ainsi qu’à la possibilité de choisir entre un accent anglais ou américain, est plutôt bien vu. La prise en main par l’enfant est rapide et ne pose aucune difficulté même aux plus jeunes en raison de la taille imposante des cartes et des boutons.

L’attrait des billes

Le gain de billes et calots pour intéresser l’enfant est également un excellent choix. Cela lui permet de mieux se projeter que de simples étoiles ou un score. Tout comme il aspire à gagner plus de billes à l’école, il tentera d’en récolter autant que possible dans le jeu. Le déblocage de niveaux de difficulté et d’activités fait également office d’une forme de récompense, l’incitant à revenir pour avancer dans le jeu. Si le jeu devient répétitif par moments, il suffit de s’arrêter et revenir plus tard, les billes étant acquises une à une et gardées dans le profil de l’enfant. La durée de vie est donc correcte.

Venez apprendre l’anglais avec vos enfants !

Les Trois Elles Interactive nous gâte avec une application particulièrement bien conçue pour l’apprentissage de l’anglais, tant du point de vue pédagogique que ludique. J’ai pour ma part découvert certains mots lors de ce test qui sont très rarement utilisés dans le langage courant. Si vous n’êtes pas à l’aise en anglais et craignez d’accompagner votre enfant, passez au contraire un peu de temps avec lui, ou pourquoi pas créez vous un profil vous aussi, vous ne serez pas deçu(e) !

Version testée : 3.0 sur iPad

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET