Mathématiques 6 > 9
myBlee Education

myBlee Education

Disponible sur iPad - iPhone

LGM Learning propose au moment de la rédaction de ce test pas moins de 26 applications différentes dans l’AppStore d’Apple rien que pour l’iPad. Celle à laquelle nous allons nous intéresser aujourd’hui est un recueil de toutes les autres réunies en une seule. L’occasion de faire d’une pierre 26 coups !

MyBlee Education se veut une application pour toute la famille. C’est pourquoi il vous sera demandé de créer un profil par utilisateur au premier lancement. Une fois le profil choisi, on croit avoir affaire à une nouvelle bibliothèque numérique : des livres de couleur violette pour le français ou bleue pour les mathématiques sont entreposés sur une étagère. Sur chacun d’entre eux, un thème bien précis comme la dictée de mots ou l’addition de fractions sont notés. Il est possible d’effectuer une recherche sur un thème ou un niveau scolaire donné pour voir apparaitre les livres correspondants. Il est fort dommage que les livres proposés ne correspondent d’ailleurs pas automatiquement au niveau renseigné dans le profil. On voit en effet mal un enfant de petite section de maternelle s’intéresser à la découverte des racines carrées ! On peut d’ailleurs se demander à quoi sert cette information lors de la création du profil. Ce défaut mis de côté, ouvrons ce qui s’avère être beaucoup plus qu’un simple livre…

Car cette application se veut très pédagogique. Un livre commence toujours par la leçon correspondant au thème abordé. Elle est illustrée par une animation qui accompagne la voix du narrateur. Au cours des exercices, il peut arriver que des compléments de cours soient apportés pour la réalisation des exercices suivants. De même lorsque le livre est terminé, où une explication complémentaire peut parfois être apportée. Lorsqu’une erreur est commise, une explication est donnée pour comprendre pourquoi et comment elle aurait pu être évitée. Enfin, à la fin de certains livres, surtout ceux de français, un récapitulatif des mots appris ou de ceux sur lesquels des erreurs ont été commises s’affiche.

Lorsqu’une série de question est terminée, on passe au niveau suivant. Le nombre de niveaux dans un livre varie entre 3 et 6. Non seulement il existe une réelle progression dans la difficulté, mais en plus la nature des exercices change. Dans les premiers niveaux, les questions sont construites pour démontrer la méthode apprise lors de la leçon. Ensuite, les aides dans la démarche disparaissent progressivement pour arriver aux véritables questions avec réponse libre. Le système est très efficace de ce point de vue.

Pour réaliser des exercices, il faudra parfois déplacer des objets comme des coefficients multiplicateurs, une équerre, mais aussi un ballon de basket ou des poissons. Pour d’autres il faudra écrire à la main ou au clavier. Certains requièrent quant à eux que la bonne réponse soit choisie parmi une liste soit sous forme de boutons, soit de réponses à entourer. Graphiquement, le style est très épuré et reprend les véritables notations scolaires. On attend pas forcément plus d’une application de ce type qui se veut plutôt sérieuse.

La qualité sonore est clairement LE point faible de cette application. Il s’agit d’une voix de synthèse facilement reconnaissable par les intonations qui manquent de naturel. Ce ne serait pas un problème en soi si certaines prononciations de mots n’en devenaient pas ambiguës. Par exemple, lors de la dictée, difficile de savoir si le mot attendu est « frite » ou « fruit », « monnaie » ou « bonnet »… Ce défaut est moins gênant dans le reste des applications car une fois les mots mis dans leur contexte, ils deviennent plus facilement reconnaissables.

Pour motiver l’étudiant, un système de récompenses à base de puzzles et de trophées est mis en place. Pour gagner des pièces de puzzle, il faut terminer un niveau, le nombre de pièces augmentant avec le niveau. Ces dernières peuvent alors être posées sur un puzzle au choix parmi 17 dans la version actuelle de l’application. Chaque puzzle est constitué d’une majorité de pièces bleues, acquises à chaque fin de niveau, et de quelques pièces jaunes qui se gagnent avec des trophées. Ceux-ci nécessitent de réussir les niveaux les plus avancés pour être obtenus. La durée de vie est très longue pour qui a choisi la formule d’abonnement mensuel donnant accès à l’ensemble du contenu. En revanche, étant donné l’aspect très scolaire des livres, il sera plus difficile de faire revenir un enfant qui cumule déjà l’école et les devoirs. Peut-être est-ce une bonne formule pour des devoirs de vacances ?

Au cours du test qui aura duré près de trois heures, nous avons expérimenté deux plantages de l’application. On ne peut pas dire qu’il s’agisse là d’un problème majeur, il est toutefois agaçant, voire décourageant, de devoir recommencer un niveau complet après que l’application se soit fermée inopinément. De plus, deux erreurs évidentes ont été identifiées durant les exercices. Nous n’aurions probablement pas relevé si le prix à payer pour jouer n’était pas aussi important…

Car il est important de bien comprendre le modèle économique de myBlee Education. Deux solutions s’offrent en effet à vous : soit vous décidez d’acquérir définitivement (enfin, autant que l’AppStore vous le permet, bien entendu) un ou des livres, soit vous optez pour la formule d’abonnement « tout compris ». Dans le premier cas, il vous en coûtera entre 0,89 € et 1,79 € par ouvrage, ce qui vous amène à un total de 39,36 € pour bénéficier de l’ensemble des livres à leur prix d’aujourd’hui. L’abonnement vous sera facturé 5,49 € par mois pour avoir accès à l’ensemble des contenus proposés. L’offre parait alléchante, pourtant elle ne s’avère pas forcément beaucoup plus intéressante. Je m’explique : au prix de l’abonnement, vous pouvez acquérir entre 3 et 6 livres par mois. Ceci s’avère amplement suffisant pour des enfants dont le niveau scolaire évolue progressivement. Vous pourrez d’ailleurs constater que 3 livres suffisent parfois pour une année scolaire complète… Par conséquent, la formule d’abonnement ne s’avère rentable que si vous avez une famille avec des enfants d’âges très différents. Et n’oubliez pas qu’au bout du huitième mois d’abonnement, vous commencez à payer plus cher que si vous aviez acheté tous les livres un à un.

On perçoit tout de suite qu’il s’agit d’une application conçue par des enseignants. On a en effet l’impression d’être immergé dans une classe, avec un professeur qui nous donne la leçon et corrige nos exercices. Des cours concentrés dans une tablette, voilà ce dont il s’agit. On ne constate donc pas de révolution donc dans la méthode d’enseignement. Pourtant, la réalisation pour une application de ce type est plutôt de bonne facture, si l’on exclut la synthèse vocale. Un bémol également sur le coût de l’abonnement qui semble un peu excessif. Si vous décidez de prendre cette application en tant que parent, je vous recommande de réfléchir à la manière dont vous l’utiliserez avec vos enfants. En effet, si vous les laissez faire, ces derniers auront rapidement tendance à s’orienter vers des applications plus ludiques.

Version testée : 1.6 sur iPad

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET