Mathématiques 6 > 9
Tables de Multiplications

Tables de Multiplications

Disponible sur iPad - iPhone

Vous souvenez-vous de l’application Additions et Soustractions que nous avons déjà testée par le passé ? Voici le retour des écureuils de PKCLSoft qui s’attaquent cette fois-ci aux multiplications pour récolter les glands qui feront office de réserves pendant l’hiver. Un titre sans grande surprise pour ceux qui se sont intéressés au précédent.

Apprendre ses tables

Au moment de la rédaction de cet article, la recherche « tables de multiplications » retourne 62 résultats dans l’App Store d’Apple et 678 dans le Google Play Store. Il suffit ensuite de se promener dans cet inventaire pour constater que chaque développeur essaye de mettre une touche d’originalité pour se distinguer des autres d’une part, et pour rendre l’expérience plus ludique d’autre part. Dans l’application qui nous intéresse plus particulièrement, le choix a été fait de mettre en scène des écureuils qui récupèreront des glands à chaque bonne réponse obtenue en éclatant la bulle contenant le nombre correspondant au résultat demandé.

Avant de lancer le jeu, il peut être judicieux de se créer un profil si la tablette est partagée par plusieurs enfants. Les scores et récompenses obtenus sont alors associés à chacun. Un passage dans le mode révision peut également s’avérer intéressant. Il sera en effet possible de voir le résultat d’une multiplication en choisissant les deux facteurs parmi les bulles qui apparaissent à l’écran. Il n’existe en revanche pas de moyen pour voir l’intégralité d’une table à l’écran. En contrepartie, des astuces s’affichent aléatoirement à l’écran tout au long du jeu pour aider à l’apprentissage de la multiplication.

Les modes de jeu

Plusieurs modes de jeu sont proposés, une partie d’entre eux pouvant être choisie par le biais de l’écran des paramètres. Au centre de ce dernier se trouvent les nombres de 1 à 12 qui correspondent aux différentes tables sur lesquelles il est possible de travailler. Par défaut, des questions portant sur toutes les tables jusqu’à celle sélectionnée seront soumises. Il faudra donc répondre à 144 (12 x 12) questions pour venir à bout de toutes les tables dans ce mode… Autant dire qu’il faut s’armer de courage pour aller jusqu’au bout !

En mode expert, seule la table sélectionnée est révisée. Chaque fois que l’une d’elle est complétée, une récompense est donnée sous la forme d’une étoile qui viendra se loger sur le numéro correspondant dans les paramètres et qui sera complétée d’une réalisation dans le Game Center. Il sera également possible de choisir un nouveau projectile pour éclater les bulles. Le mode accélérateur de mémoire est cumulable avec le mode expert et a pour incidence la reprise de l’exercice dès qu’une mauvaise réponse est donnée alors qu’en temps normal, elle n’est sanctionnée que par une diminution du score. La justification de ce mode porte sur le fait que la mémorisation serait facilitée par la répétition des questions.

Enfin, un mode défi activable cette fois-ci depuis l’écran d’accueil propose un jeu complètement différent. Tout d’abord, la réponse à trouver n’est plus le résultat de l’opération, mais un facteur de la multiplication. Ensuite, la catapulte disparait au profit d’un écran rempli de bulles dans lesquelles il faudra piocher pour donner la bonne réponse. Les questions aléatoires portent sur les tables de 1 jusqu’à celle sélectionnée dans les paramètres, soit à nouveau 144 questions s’il s’agit de celle de 12.

Si le temps pour donner sa réponse n’est pas limité, le score obtenu diminuera toutefois au fur et à mesure qu’il s’écoule. Un flocon dont le contour se colorie progressivement symbolise l’échelle de temps. Ainsi, une bonne réponse donnée après coloration complète ne rapportera aucun point. Une page de résultat comportant une échelle des bonnes et mauvaises réponses s’affiche à la fin de l’exercice ou lors d’une pause.

Réalisation

On ne peut pas dire de cette application qu’elle soit une réussite visuelle. Les dessins de qualité médiocre semblent avoir été faits par un amateur. Les animations, peu nombreuses, sont tout aussi pauvres. Quant à la musique, elle est tout bonnement insupportable au bout de quelques minutes. Il en est de même pour les voix qui résultent de l’accélération à outrance d’une voix humaine, donnant un résultat plus que douteux. Heureusement, il est possible de couper le son à tout moment grâce à un bouton disponible en haut de l’écran durant la partie. Si vous souhaitez juste couper la musique et garder les voix et bruitages, il faudra toutefois aller chercher dans les options de l’application.

L’interface, dont on ne comprend l’effet de certains boutons qu’après les avoir essayés, n’est pas très intuitive. De même, le placement des modes de jeu qui se retrouvent parfois sur l’écran principal, parfois dans les paramètres, défie le bon sens. Sur la page d’accueil, si la grosse bulle « Remerciements » passe devant une autre, elle l’éclipse au point de ne plus pouvoir la sélectionner. Il faudra patiemment attendre qu’elles se séparent pour pouvoir reprendre son activité…

Durée de vie

On touche ici le seul point fort de cette application. Car en plus de la méthode de récompense qui reste assez rudimentaire et qui aurait pu être améliorée avec plusieurs niveaux en fonction du score total obtenu sur une table, il est possible de créer ses propres exercices. En effet, depuis les paramètres et en cliquant sur une icône identique à celui de la gestion des profils, il devient possible de se connecter à son compte Google Docs pour importer une feuille de calcul. Celle-ci comportera la liste des opérations dont il faudra trouver le résultat, ainsi que trois propositions erronées qui viendront s’afficher à l’écran aux côtés de la réponse correcte. Cette fonction s’adresse essentiellement aux enseignants qui souhaiteraient proposer un exercice commun à l’ensemble de leurs élèves.

Mais ce n’est pas tout, car il est également possible d’importer une liste de profils regroupés par classes afin de permettre d’individualiser les résultats. L’élève n’aura alors plus qu’à choisir sa classe puis son nom pour démarrer sa partie. Le principe est excellent et il est dommage qu’un mode enseignant plus complet ne soit pas proposé. Il permettrait par exemple de consulter l’historique des performances, les calculs ayant posé problème ou même un affichage permettant de prendre connaissance de manière globale des résultats de tous les élèves d’une classe. Il faut toutefois reconnaitre que c’est un bon début qui facilite la configuration, mais pas l’exploitation des résultats.

Conclusion

À l’exception du système d’importation du cahier d’appel et d’exercice qui s’adresse aux enseignants, cette application ne présente pas grand intérêt. Du point de vue ludique, on peut saluer la tentative d’amuser le joueur avec des écureuils et des noisettes, mais sans grande conviction. Du point de vue pédagogique, elle ne fait preuve d’aucune originalité. Le tout se déroulant dans une ambiance visuelle et sonore décevante.

Version testée : 3.4 sur iPad 3e génération

Tags : Scolaire

NOTRE VERDICT

AUTRES TESTS

Orthographe avec digiSchool

Orthographe avec digiSchool

VOIR LE TEST COMPLET